Rona Ambrose et Sheldon Kennedy discutent de la nécessité de la Loi juste

La chef de l’Opposition officielle Rona Ambrose s’est assise avec son bon ami et défenseur des enfants Sheldon Kennedy pour parler de son projet de loi d’initiative parlementaire : la Loi juste.

Sheldon est un militant chevronné du bien-être des enfants au Canada, en particulier les enfants victimes de violence sexuelle. Il est le directeur principal du Sheldon Kennedy Advocacy Centre à Calgary.

Mme Ambrose présente cette mesure législative « parce qu’il est important que les gens de notre système de justice reçoivent une formation adéquate sur les enjeux liés aux agressions sexuelles ».

M. Kennedy est d’accord. Selon son expérience de la défense des enfants, il dit que « la principale lacune que nous voyons, qui nous est présentée, est un manque de connaissances des conséquences de ce type de crime ».

« Il est difficile de prendre des décisions efficaces et des décisions appropriées sans comprendre les véritables conséquences », a-t-il poursuivi.

Ils ont terminé leur conversation sur une note émotive en parlant des difficiles répercussions à long terme sur la santé mentale des enfants qui ont subi des violences sexuelles et physiques.