La Loi juste adoptée à la Chambre des communes

Cet après-midi, la Loi juste a été adoptée à l’unanimité à la Chambre des communes. Tous les députés de tous les partis ont soutenu le projet de loi.

Un merci particulier au NPD pour son soutien continu à mon projet de loi, surtout à Sheila Malcomson, députée de Nanaimo – Ladysmith en Colombie-Britannique, qui a présenté la motion aujourd’hui.

Le Comité de la condition féminine a travaillé fort pour étudier le projet de loi et assurer qu’il était irréprochable. Merci beaucoup à mes collègues conservatrices qui ont siégé au Comité : Marilyn Gladu (présidente), Rachael Harder et Karen Vecchio.

La Loi juste a aussi bénéficié d’un vaste soutien à l’extérieur de la Chambre : des agents de police, des universitaires, des femmes travaillant aux premières lignes des centres de crise pour agressions sexuelles et, point le plus important, des survivantes d’agression sexuelle. Cette importante mesure législative a été soutenue par des Canadiens de partout au pays et de toutes les allégeances politiques.

C’est merveilleux de voir un soutien aussi vaste à la Loi juste. Cette mesure législative aidera à donner aux victimes d’agression sexuelle une plus grande confiance envers le système de justice, et assurera que toutes les personnes visées par ces affaires horribles sont traitées équitablement.

Le projet de loi C-337 va maintenant au Sénat pour une étude additionnelle, avant (nous l’espérons) d’avoir force de loi !